Le Protectorat Saint Joseph lançait la 1ère édition de la semaine Ecole-Entreprise devant tous les élèves des classes de 4ème aux BTS.

Première journée avec des tables rondes animées par des entrepreneurs, des représentants d’associations… trois thèmes : les métiers de demain, la cohérence formation-métiers, les stages : immersion ou insertion. Les BTS NRC étaient sur le terrain à la découverte de l’entreprise parisienne INDY, pendant que les étudiants de Gestion de la PME étaient en atelier en langue espagnole. L’après midi, les étudiants du pôle STS assistaient à une intervention workshop (atelier de travail organisé par une entreprise).

Deuxième journée consacrée au Speed meeting, méthode de rencontres rapides successives d’échanges. Des entrepreneurs issus de divers secteurs d’activité (distribution, fabrication vente, conciergerie, agence média pour startup, cabinet de recrutement en startup, stratégie entrepreneuriale, salle de fitness, lobbying, agence d’accompagnement en développement de produits cosmétiques, Portails internet, décoration, conseil en innovation, chargé d’affaires BNP, secteur du numérique, formation, conseil et coaching) ont rencontré nos élèves, des classes de quatrièmes, aux BTS en passant par les Terminales, a tour de rôle et par petits groupes de 10 pendant 2 heures. Allant d’un groupe à l’autre toutes les 20 minutes, les entrepreneurs ont partagé leur expérience et ont répondu aux nombreuses questions des élèves.

Troisième journée : près de  140 lycéens et étudiants du pôle supérieur participaient à l’hackathon organisé dans le cadre de la semaine École Entreprise par l’association Générathon. Le Hackathon désigne un événement où un groupe de développeurs se réunissent pour une innovation collaborative. Le thème de ce challenge : «Ancre ton lycée dans ton quartier » avec une multitude d’idées et des projets….

Quatrième journée : les Premières STMG et les 1res Professionnelles visitaient l’exposition de L’Usine extraordinaire  au Grand Palais à Paris. Sous la Grande Nef, se dévoilent les entrailles d’une usine. Le but de la Fondation Usine extraordinaire, qui a monté l’opération : réhabiliter l’usine et le monde industriel, secteurs en croissance, et … séduire les jeunes. Les secondes professionnelles visitaient ce matin les magasins du centre commercial O’Parinor. Les élèves de quatrièmes rencontraient des intervenants sur les métiers de la Santé, ou des métiers des Armées et de l’Ingéniérie en Terminales.