Parcoursup : comment rédiger son projet de formation motivé ?

Elément essentiel de chaque vœu formulé sur Parcoursup, le projet de formation motivé doit être rédigé à la manière d’une lettre de motivation. Explications. La première manche de Parcoursup est terminée.  Depuis trois jours vous ne pouvez plus saisir leurs vœux. Vous avez désormais jusqu’au 31 mars pour finaliser votre dossier, confirmer vos vœux et rédiger vos projets de formation motivés. Mais qu’est-ce que c’est ? Le projet de formation motivé est une lettre de motivation, qui doit être rédigée pour chaque vœu formulé par le candidat. C’est l’une des grandes nouveautés de Parcoursup, qui demande le plus grand soin.

Une lettre par vœu

Avant de se lancer dans la rédaction de ces lettres de motivation, il faut bien comprendre qu’elles ne doivent pas être un copié-collé pour chacun des vœux. Elle doivent être personnalisées et adaptées à chaque formation. D’une longueur maximale de 1 500 signes (sauf indication contraire), le projet de formation motivé sera lu par le responsables des admissions de la formation. C’est donc un document essentiel de toute candidature. Cette lettre de motivation doit expliquer pourquoi le candidat a choisi telle ou telle formation, quel est son projet d’études et quelles connaissances ou compétences il a déjà acquises en dehors de son parcours scolaire. Pour cela, il est conseillé, comme pour toute lettre de motivation (job, stage, etc.), de faire attention à ces deux parties :
  • La présentation du candidat
  • L’explication de ses motivations vis-à-vis de la formation, mais aussi de l’établissement

Bien se renseigner sur l’établissement et la formation

Dans la présentation du candidat, il faut parler des expériences antérieures (jobs d’été ou de vacances, stage de 3e, engagement associatif) et de lister les compétences et connaissances acquises dans ces cadres, principalement si celles-ci sont liées aux études souhaitées. Avant d’expliquer vos motivations pour la formation désirée, vous devez bien prendre le temps de vous renseigner sur celle-ci, notamment sur les compétences et connaissances attendues, mais aussi sur les matières et enseignements. Renseignez vous aussi sur les qualités que demandent les métiers accessibles via cette formation. Dans la lettre, vous pourrez ainsi faire le lien entre ces aspects et vos motivations, votre profil. L’idée, pour le jury, est aussi de savoir si les candidats se sont renseignés sur la formation et ses débouchés avant de postuler. N’oubliez pas de vous référez aux attendus de la formation et du lieu de formation.

Et si je n’ai pas encore de projet d’études ?

Dans le cas tout à fait normal où votre projet n’est pas encore défini, vous pouvez jouer sur la découverte et la recherche. C’est ce que conseille la fiche d’information sur le site de Parcoursup : « Si le projet professionnel est encore flou, préciser le ou les domaines d’activité qui vous intéressent et montrer en quoi la formation souhaitée permettra de se diriger vers ce ou ces domaines, et de définir son projet ultérieurement. » Si cette lettre est indispensable pour les filières sélectives (IUT, BTS, etc.), elle est aussi très importante pour les licences. Dans le cas où il y aura plus de candidats que de place, ce qu’on ne sait pas forcément au moment de la saisie des vœux, alors la lettre servira à départager les candidats. Enfin, n’hésitez pas à faire relire votre lettre par un parent, votre professeur principal. La présence ou non de fautes d’orthographe ou de grammaire peut être un élément déterminant. N’hésitez pas à demander conseils à votre professeur principal. Tutoriel parcourssup eleve https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=tutosvideo